Pop in city risoul

Le week-end dernier je suis partie à Risoul, une petite station conviviale et animée des Alpes du Sud. En l’espace de 24 heures, j’ai fait une descente aux flambeaux, du slalom en ski, du télémark, du ski de fond, du chien de traîneau (♥), j’ai tenté de piloter ma coéquipière en handiski (pas facile !), j’ai joué la blessée en me faisant embarquer sur les pistes en civière, j’ai simulé une recherche dans la poudreuse en cas d’avalanche, j’ai attrapé un mouton pour filer sa laine, j’ai trait une vache pour boire son lait, j’ai fait un concours du plus « beau » bonhomme de neige, j’ai volé au-dessus des pistes sur une longue tyrolienne, j’ai fait de la luge sur rail, j’ai sauté à ski sur un oreiller géant… en bref, j’ai participé à Pop in Risoul ! 🙂

Il y a quelques temps je vous parlais du Jetlag in Copenhague que j’avais fait à Paris. Et bien cette fois-ci c’était THE big aventure organisée par Pop in the City.

Samedi ce sont donc près de 300 femmes qui se sont retrouvées sur le front de neige pour cette 2ème édition au ski à Risoul. Par équipe de deux, nous devions réaliser un maximum de challenges à l’aide d’un roadbook, avant de franchir la ligne d’arrivée à 17 heures maximum.  Au total, 22 épreuves réparties en 5 catégories nous attendaient : Sport, Solidarité, Culture, Extrême et Art.

Après un échauffement déchaîné sur Dirty Dancing, le coup de départ est donné. Première épreuve : récupérer le roadbook en traversant la patinoire (en chaussures de ski sinon ce n’est pas drôle…). Une fois le précieux sésame en main, inutile de se précipiter, le tout est de savoir par où commencer et de déchiffrer les énigmes.

Au total nous avons réussi à accomplir 14 challenges. Nous n’avons pas gagné mais nous en avons bien profité ! 🙂 C’était mon premier Pop in the City et l’expérience en valait le (long) détour ! Et en plus on a eu de la chance, le soleil était de la partie tout le week-end !

Prochaine étape, tester le Pop in City dans une ville européenne. La saison 2016 a déjà été annoncée : Pop in Hambourg le 18 juin, Pop in Nice le 24 septembre et Pop in Séville le 15 octobre. Je me tâte… 🙂

Si vous aussi l’expérience de ce raid urbain féminin vous tente, rendez-vous sur le site de Pop in the City.

Concernant le tarif il faut compter environ 150-200 euros / personne pour s’inscrire. Ca peut paraître un peu cher, mais vous pourrez accéder à des activités que vous n’aurez pas forcément l’occasion de faire en temps normal. Alors qui se lance dans l’aventure des Popeuses ? 😉

pop in risoul chien traîneau

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *