Si vous recherchez une destination dépaysante, à prix abordable, sans trop vous éloigner de la France, je vous conseille de partir visiter la Croatie !

Croatie

Je ne connaissais pas du tout mais j’ai été agréablement surprise de trouver ce petit bout de paradis sans même avoir besoin de prendre l’avion pendant des heures. L’aventure s’est renouvelée à bord d’un van (flambant neuf ce coup-ci, donc aucune panne à l’horizon). Le road-trip a été un bon moyen de visiter une partie du pays en 15 jours. La nuit nous dormions en camping sans trop de difficultés (malgré le mois d’août) et sans avoir réservé avant. Le camping sauvage n’est pas vraiment toléré en Croatie donc nous ne nous y sommes pas risqués, surtout au vu de la pleine saison en août. En moyenne à cette période, la nuit revenait à 30 euros mais il est possible de croiser des Croates qui ouvrent leurs jardins pour accueillir les campeurs. Le prix peut baisser de moitié mais le confort n’est pas forcément le même…

Le voyage a débuté dans la péninsule d’Istrie, qui est bordée par les eaux transparentes de l’Adriatique. Dans ce coin, très peu de touristes Français ont croisé notre route, mais beaucoup d’Italiens, d’Allemands et de Slovènes. A ne pas manquer :

Porec et sa Basilique euphrasienne qui figure sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO,

Rovinj, petit village de pêcheur qui a beaucoup de charme,

Pula et son arène qui accueillait les combats de gladiateurs et sert aujourd’hui de décor pour les concerts et festivals.

Les arènes de Pula
Les arènes de Pula

Nous sommes ensuite partis vers les îles en commençant par Crès. S’il y a bien un endroit à ne pas louper, c’est Lubenice. Ce petit village perché au sommet d’un rocher offre une vue imprenable sur l’une des plus belles plages de Croatie. Il est possible d’y accéder soit par bateau soit à pied en descendant le rocher (qu’il faudra bien sûr remonter après avoir fait trempette…)

Lubenice
Lubenice

Plus au sud de Crès se trouve la presqu’île de Losinj. J’ai absolument voulu y aller car j’avais lu sur le Lonely Planet qu’il y avait une des rares colonies de dauphins à la pointe de l’île mais je pense qu’ils sont tellement bien protégés qu’ils restent cachés bien loin dans la mer… 🙁 Donc n’y allez pas pour ça, ça ne sert à rien… Cependant pas de regret car les paysages et l’eau turquoise en valent vraiment la peine ! Le périple sur les îles s’est terminé à Krk qui abrite également de belles plages, bien que l’eau soit bien plus froide par ici…

Retour sur le continent en longeant la côte en passant par Zadar, Trogir ou encore Split qui sont des villes très animées, souvent faites de citadelles aux petites ruelles piétonnes où il fait bon de s’y perdre.

Parmi les parcs nationaux à ne pas manquer je vous en conseille deux :

Le Parc National Krka où vous pourrez admirer des cascades d’eaux émeraudes. La balade se terminera agréablement car vous pourrez vous baigner dans la rivière à proximité des chutes d’eau.

Le Parc National Plitvice qui figure sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO et qui est l’un des plus beaux endroits que j’ai pu croiser au cours de mes voyages. Vous y verrez une chaîne de lacs et de cascades avec une eau turquoise qui vous donnera envie de plonger (manque de bol, c’est interdit !). Il y a énormément de monde là-bas alors prévoyez de partir très tôt surtout en période estivale.

Parc National de Krka
Parc National de Krka
Parc National de Plitvice
Parc National de Plitvice

Du côté gastronomie, il ne faut pas s’attendre à goûter de bons petits plats locaux mais plutôt des pizzas, burgers et beaucoup de cochons de lait ! Par contre, les prix sont souvent attractifs donc vous pourrez déguster chaque soir une glace en bord de mer pour quelques pièces sans trop de problème ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *